Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 14:47

Le stand Astobelarra à la journée du livre de Mauléon LicharreIl faut savoir reconnaître lorsqu'une initiative des élus mauléonais mérite d'être félicitée et encouragée. C'est le cas de cette première journée du livre, certes perfectible, mais qui aura eu le mérite d'exister, d'être relativement bien organisée et surtout riche en rencontres. 


D'autant que le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Astobelarra - le Grand Chardon n'a vraiment pas à se plaindre : tous salons du livre confondus, nous n'aurons jamais vendu autant en une journée!

Le stock de "Doux comme un mouton" de Pierre Gastéréguy a pris une méchante claque, à tel point que nous allons devoir en lancer une seconde édition beaucoup plus tôt que prévu.

 

Pierre Gastéréguy présente 'Doux comme un mouton' à la maison du patrimoine de Mauléon LicharreLa "causerie" de l'auteur (à la maison du patrimoine) a remporté un franc succès elle aussi, avec une bonne dizaines de personnes présentes.

 

Certaines de nos anciennes publications ("Pensements", "Mauvais berger!", "Soleil bleu - soleil noir", "Aroa"...) ont aussi trouvé acquéreur. Nous sommes tous heureux de ce succès, de très bonne augure pour notre petite maison d'édition.

 

Parmi les surprises à retenir de cette première édition : la très belle exposition d'Ikherzaleak sur l'écriture à travers les âges; celle, tout aussi passionnante, de l'enlumineur garindinois Michel Larroche; le nouveau livre de vulgarisation de la mythologie basque de Claude Labat; ou le stand de la bibliothèque municipale, qui accueillait les très originaux livres de Monica Ugarte.

 

Fabienne, au stand de la bibliothèque municipale de Mauléon LicharreNous avons eu le plaisir de retrouver quelques auteurs rencontrés lors du dernier salon de Navarrenx ou de Pau (Bernard Elias, Philippe Etchegoyen...), ainsi qu'un certain nombre de confrères labourdins (Gatuzain, Maiatz...) venus eux aussi tenir un stand à Mauléon.

 

Bref, cette journée du livre est globalement une bonne réussite, et l'on espère qu'elle sera reconduite (et augmentée) l'an prochain!

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:11
Repost 0
Published by Astobelarra - dans PressBook
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:27

 Doux comme un mouton, par Pierre Gastéréguy, Collection Mozaïk, Editions Astobelarra - Le Grand Chardon

 

  INVITATION 

Nous vous invitons à venir découvrir le recueil de nouvelles de Pierre Gastéréguy « Doux comme un mouton ». L’auteur dédicacera son livre :

-       Le 17 mars toute la journée à la « journée du livre » à Mauléon

-       Le lundi 19 mars à partir de 10 h au magasin de journaux Lilou Presse à Tardets

-       Le samedi 24 mars à 10 h au magasin Xibero’bio à Mauléon

 

KÜMITÜ 

Pierre Gastéréguyren « Doux comme un mouton «  izeneko berri bildümaren ezagützera kümitatzen zütüegü. Idazleak bere libürüa sinatüko dü :

·       Martxoaren 17an, egün osoan, Mauleko « libürüaren egüna » batzean.

·       Martxoaren 19an, 10:00tarik aitzina, Atharratzeko Lilou Presse saltegian.

·       Martxoaren 24an, 10:00tan, Mauleko Xibero'bio saltegian.

 

 

 

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 18:25

 

 

La souscription est disponible en téléchargement en cliquant ici

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 14:41

Pierre Gastéréguy, auteur du recueil de nouvelles Doux comme un mouton, publié aux éditions Astobelarra - Le Grand ChardonPierre Gastéréguy publie en mars 2012 chez Astobelarra - Le Grand Chardon un recueil de nouvelles, intitulé «Doux comme un mouton».

Astobelarra : Depuis quand écrivez-vous?
Pierre Gastéréguy : J’aime écrire depuis toujours, mais je me suis longtemps limité à des ébauches de textes, des fragments de récits que je me promettais de mettre en forme et développer plus tard… quand j’aurais le temps.
Parvenu à 55 ans, en Cessation Progressive d’Activité, j’ai bénéficié d’un mi-temps pour mes 3 dernières années d’enseignement. J’avais du temps qui se libérait et je pouvais me mettre à l’œuvre.

A : D’où vous est venue l’envie d’écrire ces nouvelles ?
PG : Lecteur assidu de science fiction, je voulais créer mon propre univers et je me suis essayé à deux reprises à écrire des romans. Je ne suis pas allé jusqu’au bout et j’ai calé à mi-course. Entre temps, des idées de récits plus brefs me venaient et c’est ainsi que j’ai écrit des nouvelles.
Le besoin d’être jugé sur la teneur de mes écrits m’a conduit à participer à des concours de nouvelles. Peu de concours étant ouverts à la science fiction, je me suis orienté vers d’autres types de récits laissant la part belle à l’imaginaire et à la psychologie des personnages. Dans l’ensemble, les réponses ont été positives, ce qui m’a encouragé à continuer  - à petite dose -

A : Quelles sont généralement vos sources d’inspiration et comment procédez-vous, êtes vous plutôt papier/stylo, ou clavier/souris?
PG : Mes sources d’inspiration ont été mon vécu - très transposé - l’environnement, une émotion subite, une image…
A partir de ce point de départ, je laisse courir mon imagination, j’élabore des personnages qui me conduisent à construire une action. Je poursuis ce schéma sans savoir forcément où il mène et puis… je tombe en panne… je laisse reposer le texte jusqu’au moment où une nouvelle idée, un point de vue différent relancent la machine et me permettent d’aboutir au dénouement. Celui-ci, de préférence, doit être surprenant, imprévisible, mais d’une logique irréfutable.
Stylo, ordi ? En général, je couche sur papier les idées, notations, expressions qui me viennent à l’esprit sans ordre cohérent. Puis je commence à discerner une trame, un cheminement possible et je rédige sur brouillon quelques paragraphes.
A ce stade, l’ordinateur est important. Le fait de taper au clair cette amorce de brouillon contribue à clarifier mes idées. Je poursuis selon le même processus pour arriver - quand ça marche - à la fin de mon histoire.
Ensuite, relecture en m’appuyant sur le traitement de texte, corrections, ajouts ou suppressions, éventuellement réécriture jusqu’à aboutir au produit fini.

 

*****

Premier ouvrage publié dans la collection Mozaïk!

*****


A : Pouvez-vous nous décrire brièvement ce qu’on pourra lire dans «Doux comme un mouton» ?
PG : Le recueil «Doux comme un mouton» comporte 12 nouvelles de tonalité variée.
Celle qui donne son titre à l’ouvrage est un récit à peine futuriste qui propose une solution imparable à l’éternel conflit entre l’ours, le berger et les moutons. A méditer pour les jusqu’au-boutistes de tout bord qui s’entre déchirent sans parvenir au moindre résultat.
Le texte initial «Brrr ! Ma tant aimée !» nous plonge très loin dans la préhistoire. Le prétexte en est la ravissante statuette de la «Dame de Brassempouy» (sud des Landes, il y a  25000 ans). Dans ce récit décalé, un Roméo des cavernes déclare sa flamme à l’objet de son désir.
D’autres nouvelles, en plein dans notre époque, nous font revivre une intervention policière musclée «La vie en rose», l’incompréhension tragique entre un grand-père et son petit-fils «Ote-toi de mon soleil», la victoire d’un couple de retraités parvenant à sauvegarder leur domicile en dépit d’un projet autoroutier «Des amours d’orchidées», le retour à l’espoir d’un désespéré «Table rase», la saveur magique d’un plat de champignons «La buxeuada»…

A : Quels sont les messages que vous souhaitez apporter au lecteur?
PG : A l’exception du dernier «Lève-toi et marche», mes textes n’ont pas vocation à délivrer un message au lecteur. L’important, dans mon esprit est d’apporter un moment d’évasion, de rêve, de poésie ou  bien d’humour et d’émotion.

A : Après ce premier recueil de nouvelles, avez-vous un (ou plusieurs) autre(s) projets littéraires?
PG : Je n’ai pas de projet littéraire en ce moment. J’ai en réserve un certain nombre de nouvelles déjà écrites, notamment dans les genres fantastique, merveilleux  ou science fiction, encore faudrait-il qu’ils puissent intéresser des lecteurs. Je n’écris plus depuis plusieurs mois et je ne parviens pas à relancer la machine. Peut-être qu’avec le retour des beaux jours et la montée de la sève au printemps !

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Collection Mozaïk
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 10:34

Malgré le fait que les éditions associatives existent depuis 2007, le financement de nos livres continue à être difficile. Alors, nous lançons une fois de plus une souscription, avec un tarif intéressant jusqu'au 24 mars. Si vous voulez réserver d'ores et déjà notre prochain livre et en même temps soutenir cette entreprise associative, souscrivez, remplissez le bulletin ci-dessous ou télécharger le bon de souscription ici.


BON DE SOUSCRIPTION


Un amour fou né voici 25000 ans… Des OGM (Ovins Généti-quement Modifiés) conçus pour combattre l’ours, devenus incon-trôlables… Des fleurs magiques qui détournent un projet autoroutier… Un ado révolté… Un haricot baladeur… Une expulsion musclée…

« Doux comme un mouton »  nous entraîne dans un univers où l’humour le dispute au tragique, la fantaisie à la réalité, avec en toile de fond l’affirmation de la condition humaine sauvée  en bout du compte par l’amour et l’espoir

 

Au sortir de la guerre, Pierre Gastéréguy passe son enfance à Licq-Athérey, en Haute Soule dans le Pays Basque intérieur.

Sa carrière d’enseignant se déroule sur place, « au pays », quand tant de ses condisciples devaient s’expatrier.

Pas de rupture, à l’âge de la retraite, gardant pour horizon les cimes familières, les eaux bouillonnantes du gave, tous les verts de la création… et le contact maintenu avec la jeune génération au sein du club local de handball qui fédère les forces vives du canton.

 

 

Nom : ………………………………………………………….....

Prénom : …………………………………………………………

Adresse : ………………………………………………………… 

Courriel : …………………………………………………………

 

 

- Je commande …… livre(s) au tarif  de 11 € l’unité       ……… €

(Tarif valable jusqu’au 24 mars 2011, date de parution du livre, qui sera vendu en librairie au prix de 13 €)

 

- Expédition : Frais d'envoi 4 €  (par livre)                         ……… €

 

- Je récupère ma commande auprès d’un membre d’Astobelarra  (Gratuit)

 (RDV à convenir au 05.59.28.32.81 ou par mail )  

 

 

- Je récupère ma commande au magasin Xibero Bio  (Gratuit)

(64 bd Gambetta 64130 Mauléon-Licharre)

- Adhésion : J’adhère à l’association et verse 5 € ou plus ……… €

 

- TOTAL    ………

 

 

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 22:29

boutique-astobelarraToujours dans l'optique de professionnaliser ses activités, Astobelarra - Le Grand Chardon a décidé d'investir dans une véritable boutique en ligne, digne de ce nom.

Vous la trouverez aux URL suivants : astobelarra.fr et astobelarra.com, Vous verrez, c'est bluffant!


Oh, elle est encore perfectible, bien sûr, mais comme "Rome ne s'est pas faite en un jour" (surtout quand on est dans le do-it-yourself), "tout devrait arriver à point à qui sait attendre" .

 

Hum...

Donc tous les livres déjà publiés par notre petite maison d'édition y sont présentés et commandables par chèque (comme auparavant), mais aussi par virement bancaire. Très prochainement, les détenteurs de comptes Paypal pourront aussi acheter nos productions. Vous voyez : ça ne rigole plus!

 

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:54

 

presentoirxb1.jpg

presentoirxb2.jpg

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la durée moyenne d'un livre en librairie est de 6 mois à 1 an. Je ne parle pas des auteur(e)s comme Fred Vargas, J. K. Rowling ou Stephen King, mais des petits auteur(e)s issus de petites maisons d'édition du genre Astobelarra / Le Grand Chardon.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais pour un petit éditeur du genre Astobelarra / Le Grand Chardon, c'est assez difficile  de distribuer et de diffuser ses ouvrages. Peut-être, un jour, allons-nous dépasser le cap et faire appel à un  professionnel de la distribution et de la diffusion. Mais voilà, le livre, c'est comme dans l'alimentaire, le distributeur prend sa part. Et dans le livre c'est 50 % de la vente du livre. Et oui, fabriquer un livre, c'est participer à cette merveilleuse "chaîne du livre", qu'il ne faudrait pas "casser". Car fabriquer un livre, c'est faire travailler un auteur(e), parfois un illustrat(rice)eur, un libraire, un imprimeur, un éditeur, l'Etat aussi prend sa part (d'autant plus qu'il vient de l'augmenter dernièrement).

Mais nous n'en sommes pas là et pour l'instant, nous essayons d'améliorer notre implantation locale dans l'esprit d'une logique d'autonomie et de relocalisation, là aussi, tellement souhaitable dans tous les domaines.

Dans cet esprit là, nous venons d'installer notre premier présentoir au magasin Xibero Bio * à Mauléon. Voilà un magasin sympa, en passant ! Produits bios, produits locaux issus de la production locale, artisanat local, livres régionaux. Il faut souhaiter bon vent à ce magasin qui est dans le vent d'une nouvelle économie de bon sens qui tient compte des problèmes écologiques.

A Xibero bio, tous les livres d'Astobelarra / Le Grand Chardon sont présents du premier sorti en 2007 au dernier sorti en 2011. Soit, 10 livres au total. 10 livres qui ne sont pas mis au rebus mais joliments mis en valeur.

Vous êtes libraire ou vous vendez des produits régionaux au Pays-Basque ou dans le Béarn et vous souhaitez avoir nos livres ? C'est possible. On peut même étudier avec vous la conception d'un beau présentoir fabriqué à la main. N'hésitez pas à nous contacter.

 

Laurent CAUDINE

 

*Xibero Bio
64 boulevard gambetta
64130 Mauléon-licharre

Tel. : 05.59.19.10.61


 

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 22:14

laurent-caudine-salon-du-livre-pau-2011.jpgOn en avait un peu parlé dans un billet précédent, c'est aujourd'hui chose faite! Astobelarra vient d'embaucher son tout premier permanent (en CUI/CAE et à mi-temps pour au moins un an), en la personne de... Laurent Caudine.

Eh oui, qui, mieux que lui -le fondateur de la maison d'édition souletine- pouvait mener à bien (et mériter) ce poste?

 

Mais pourquoi avons-nous créé cet emploi, d'ailleurs? Tout simplement parce qu'Astobelarra souhaite se développer, passer à la vitesse supérieure, comme on dit dans le milieu de l'entreprise. Et croyez-moi, il y a du pain sur la planche :

 

- Création d'une nouvelle collection (Mozaïk) dans laquelle au moins deux livres vont sortir courant 2012. A cette occasion, nous souhaitons plancher sur le développement d'un réseau de distribution (ou intégrer un réseau déjà existant d'associations). Nous travaillons déjà dans ce sens avec des maisons d'éditions locales (Osolasba et Bretzel) pour mutualiser les déplacements ou les coûts lors de salons du livre.
Par ailleurs, toujours dans le cadre de cette collection, nous avons reçu un certain nombre de manuscrits que nous allons étudier tranquillement pour la campagne de 2013.

 

- Sortie d'un livre dans la collection "LittéNature" en septembre, puis d'un autre en décembre au sein de "Humeurs & Témoignages".

 

- Suivi des ventes (en ligne et en magasins) et développement des lieux de distribution en librairie et boutiques régionales sur les Pyrénées Atlantiques (et ailleurs, pourquoi pas).

 

- Mise en place de séances de rencontres/dédicaces pour les auteurs et d'évènements médiatiques pouvant accompagner les sorties de livres.

 

- participation de notre maison d'édition dans divers salons du livre régionaux.

 

- Refonte des supports de communication offline...

 

Bref, il n'a pas fini de s'activer, Laurent!

Et il commence bien 


 

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:45

1.jpg

4eme-de-couverture-doux-comme-un-mouton+

      Le prochain bouquin des éditions Astobelarra "Doux comme un mouton" paraitra le 24 mars, dans le cadre de la journée du livre qui se prépare à Mauléon. En même temps, c'est une nouvelle collection que nous allons inaugurer. Nous l'avons appelé Mozaïk car il est prévu que nous éditions dans cette collection des romans et des nouvelles de natures diverses. Si vous avez écrit des nouvelles, un roman, vous pouvez nous contacter, on regardera ça avec attention.
    Cette année 2012 sera chargée pour Astobelarra. Nous avons prévu de publier 4 livres. Un florilège de poèmes de Victor Hugo dans la collection Litté-Nature. Un roman écrit par Etienne Boyer "L'infection", dans la collection Mozaïk. Et enfin le retour de la revanche (sic) : "Pensements II" d'un certain Lurbeltz alias Laurent Caudine dans la collection "Humeurs & Témoignages". Nous aimerions aussi accompagner la sortie de ces livres et prolonger leur âme par des mini-spectacles, lectures theâtralisées ou musicalisées, sketchs. Tout cela est à l'état d'ébauche.
      On ne vous parle pas de tous les projets qui sont encore dans nos têtes, sur lesquels nous travaillons quotidiennement. On ne vous parle pas non plus de nos déceptions... Pourtant il faudra bien qu'on vous dise un mot, un jour, de Gallimard et de son refus de nous accorder le droit de publier "L'homme qui plantait des arbres" de Jean Giono.
      Mais pour revenir à "Doux comme un mouton", nous sommes très fiers d'accueillir Pierre Gastéréguy  et de publier ses nouvelles qui ne monqueront pas d'enchanter les lecteurs comme elles nous ont enchanté. Rendez-vous en mars pour la sortie du livre et dans quelques jours pour remplir la souscription qui vous permettra de commander votre livre en avant-première à un tarif intéressant.
Repost 0
Published by Astobelarra - dans Collection Mozaïk
commenter cet article

Google groupe

Google Groupes
Abonnement au groupe Le Grand Chardon
E-mail :
Visiter ce groupe

Recherche

CONTACT

Editions astobelarra / Le Grand Chardon

Centre Multiservices

BP 66

F- 64130 Mauléon Soule

 

Tel : 05 59 28 32 81

 

Courriel : astobelarra@gmail.com

Vous en avez de la pub qui peut apparaître sur ce blog ? Pour Firefox, allez dans le menu "outils" ---> puis ---> "Modules complémentaires" et téléchargez le module Adblock plus. Pour Safari, télécharger le module Safari Adblock à cette page : http://safari-adblock.softonic.fr/