Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 10:03
Deux récits au sujet de la guerre civile d'Espagne et de ses conséquences

Comment écrire l'Histoire sans les histoires des hommes l'ayant vécue ?

Porfirio Ayerdi Lorea et José Poveda relatent ici leurs souvenirs non seulement durant la guerre civile espagnole mais également au sujet de faits plus méconnus et plus controversés, leur accueil par les autorités françaises.
Ces récits, étonnamment détaillés, sont le fruit de longues recherches de la part de Gilda Ayerdi , petite-fille de Porfirio, soucieuse de ne pas laisser dans l'oubli ces récits tour à tour étonnants, révoltants ou bouleversants.

Défendre la République était leur but, l'exil fut leur destin.

Voici le nouvel ouvrage édité par les éditions associatives « Astobelarra – Le grand chardon » dans la collection « Humeurs & Témoignages ». A chaque lecteur ou lectrice de savoir s’il ou elle veut aider l’association en participant à la souscription de ce livre préfacé et dirigé par Christian Manso et magnifiquement illustré par Laure Gomez & Laurent Caudine. (180 pages)
Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 16:01

Le 6 décembre dernier, l'édition associative le Grand Chardon - Astobelarra a tenu son assemblée générale, en la salle Ahusky du centre multiservices de Mauléon. Etaient présents : Fabienne & Etienne Boyer, Alicia Marin, Monique & Nathalie Marcadé, Dominika Ithurburu, Laurent & Gilda Ayerdi-Caudine. Etaient excusés : Jenofa Cuisset, Piarres Erdozaintzi, André Cazetien, Jon Hicaubert.
Rapport rédigé par Gilda Ayerdi-Caudine.


1. Rapport moral  (Approuvé à l'unanimité)

3 livres ont été publiés  cette année (« Mauvais Berger! », réedition de « Pensements
» et « Paroles du chef seattle »)

VENTES :
- Meilleurs débuts pour « Paroles du chef » que pour « la lettre à l'éléphant » grâce à une meilleure organisation. Malgré tout, peu de ventes pour le Seattle. On vend à peu près 2 ou 3 de la collection Litté-Nature pour 8 Pensements ou MB. Il faut constater qu'un an après, les ventes calent. Et certains libraires ne prennent déjà plus "Pensements"
. Certains points de vente marchent très fort comme l'Espace Culturel d'Oloron mais uniquement pour MB & Pensements. Très bonne vente au Marché bio Asunak à Hasparren, pas mal au biltzar de Sare et gros bide au salon du livre de Pau et surtout d'Orthez.


POINTS FAIBLES :
- Grosses difficultés à tenir les stands à cause du manque de disponibilité de chacun. Il faudra faire un tri, et voir quel salons et quels évènements nous sont les plus profitables. Tenter si on peut être dans des événements comme « Musikaren Egüna » ou EHZ.
- L'une des difficultés majeure est la distribution nous allons donc tenter de mieux nous organiser.

2. Rapport financier
  (Approuvé à l'unanimité)

-  Bilan  positif (environ 500 € dans le compte) cependant pas de bilan précis.(à venir d'ici 2 semaines environ). On était « confortable » grâce à l'aide de l'OPLB qui nous a donné 910 euros. Sans eux on aurait pu être très inquiets.
- Va-t-on- avoir l'aide de l'OPLB l'an prochain ? Laurent & Nathalie se chargent de constituer le dossier (avant constitution du dossier, demander un devis à l'imprimeur / au nombre de pages).
- Demande de subvention à la Communauté de Communes : Etienne & Fabienne se chargent de constituer le dossier (avant constitution du dossier, demander un devis à l'imprimeur / au nombre de pages).

3. Elections du bureau

- Tous les membres présents sont d'accord pour faire partie du CA
- Président  : Laurent Caudine
- Vice-Président : Monique Marcadé
- Trésorier : Nathalie Marcadé
- Trésorier adjoint : Fabienne Boyer
- Secrétaire : Etienne H. Boyer
- Secrétaire adjoint : Alicia marin



4. L'homme qui plantait des arbres

- 2-3 personnes travaillent sur une nouvelle traduction (Piarres, Itziar & ????)
- Problème : ce texte est-il libre de droit ou non ? A éclaircir au + vite...
- Concours d'illustration proposé à titre individuel, aux scolaires et ateliers d'art.
- Prix : publication des illustrations + tous les livres édités par Astobelarra + lots commerçants
- Etudier + précisément le règlement lors d'un prochaine réunion et peut être hierarchiser les lots

5. Paroles d'écolos

- Lancement en janvier
- Marc Large, André cazetien,Yves Frémion et Maria Portugal se sont déjà engagés à fournir à titre gracieux un texte. Chacun essaie d'en trouver d'autres (on peut aussi nous mêmes essayer d'en écrire si on est inspiré)
- Envoyer la lettre par mail à tous nos contacts et dire de faire suivre
- Itziar & Dominika se chargent de la traduction de la lettre.

6. Contrat Cairn

Les éditions Cairn se sont montrées interessées par "Mauvais Berger!", et nous ont proposé de le diffuser sur tout le territoire Aquitaine - Pyrénées. Nous avons reçu un contrat type qui soulève des questionnements. A voir lors d'une prochaine réunion, quand on aura toutes les infos précises de Cairn.


8. Divers

Distribution  :
- Gilda se charge de faire une liste de tous les points de ventes potentiels pour voir lors d'une prochaine réunion qui pourra se charger de tel ou tel endroit. Chacun aura environ 2-3 points de vente dont il sera responsable et se chargera d'appeler régulièrement ces lieux de dépôt afin de veiller à ce qu'ils soient toujours bien achalandés.

Projets :
- Voir si Alain Borda est partant pour avancer dans le projet qu'il nous avait proposé.
- Aroa : projet toujours en suspens
- Gilda propose d'éditer son mémoire de maîtrise « témoignage de deux combattants de l'ombre » Récits de deux combattants de la guerre civile d'Espagne(disponible à l'adresse suivante http://membres.lycos.fr/ccolo/) et de reverser tous les benefs à l'association.
- Projet de texte de Monique Marcadé.

Expos :
- trouver des personnes disponibles pour les divers salons du livre (Gilda va préparer  un tableau dans lequel on pourra s'inscrire). Il est important que nous soyons présents dans     les salons et autres évènements où on peut faire des ventes directes et nous faire connaître.
- Faire une fiche pour chaque livre (Laurent & Etienne).
- Dominika se propose de nous faire des traductions (lettres...)

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Transparence
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 17:11
Présentation des Paroles du Chef Seattle édité par Astobelarra Le Grand Chardon chez Allande Etxart le samedi 4 Octobre. Article de Mathieu Larregain, Sud Ouest Béarn et Soule et Euskobizia.


Astobelarra, association principalement composée de souletins mais également de basques de toutes les provinces, édite depuis quelques temps des textes d’auteurs locaux. Après la parution l’an passé de La Lettre à l’Éléphant, l’association a décidé de lancer une collection, à rythme d’une publication par an, dont le thème principal est l’écologie. « En réponse aux problèmes de pollution qui font parties intégrantes des tristes actualités de notre époque, nous avons envie d’ouvrir les yeux aux Hommes, le défi paraîtra prétentieux à la plupart, mais si nous ne bougeons pas, qui le fera ? » Interroge Laurent Caudine, membre d’Astobelarra.


Les Paroles du Chef Seattle est donc le deuxième opus de cette collection, « le message écologique de ce texte est fort et simple, nous espérons que les gens sauront l’intercepter et le comprendre pour qu’en fait, chacun fasse un petit geste pour sauver la planète à laquelle nous appartenons » explique Piarres Erdozaintzi, membre de l’association. « Le but de la publication de ce texte avant-gardiste, puisque datant du milieu du 19ème siècle, est d’enrayer la vision homo-centriste que nous avons du monde. Nous essayons de faire absorber ce message universel pour que les gens voient de quelle manière prétentieuse l’Homme gère la planète alors qu’il n’en est qu’une partie » continue Laurent Caudine.

Un texte contesté

Ce discours aurait été prononcé par un grand Chef Amérindien, le Chef Seattle auquel le Président des États-Unis demandait de lui vendre sa terre. Le Chef Seattle lui aurait donc fait cette réponse où il explique qu’il ne comprend pas comment il pourrait vendre ce à quoi il appartient. Le texte a été retranscris par un certain docteur Phillips, trente années après son élocution. Il en existerait trois versions différentes. « Ces textes sont fortement contestés par les historiens qui pensent qu’il s’agit en fait de la réunion de plusieurs discours de plusieurs chefs Amérindiens.


Mais en fait, la véracité de ces propos et leur appartenance à tel ou tel personnage n’est pas ce qui importe, ce qui importe, c’est le message universel qu’il passe » confie Laurent Caudine.



Support

Ce livret est bilingue parce que l’association défend le retour de l’euskara (la langue basque). Il est illustré par Gonzallo Etxebarria, qui a offert des peintures inédites, faites pour ce livre. Les Paroles du Chef Seattle est en vente à 5 euros au magasin des produits régionaux ainsi que dans les espaces culturels, à Oloron et Bayonne, ainsi que dans bon nombres de librairies, et sur Internet.

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 18:12
Notez les prochains rendez-vous d'Astobelarra.

  • Le vendredi 24  octobre à 11 h, à l'espace conférence de la librairie Elkar à Bayonne, Astobelarra présentera son nouveau livre "Paroles du chef seattle / Seattle buruziagaren hitzak.

- Le dimanche 14 septembre nous étions toute la journée à Asunak 2008 à Hasparren pour participer au grand marché paysan bio, dans le cadre des 8èmes rencontres agriculture biologique, santé et environnement en Pays-Basque.
- Le samedi 4 octobre au matin nous présentions le livre "Paroles du chef Seattle" chez Allande Etxart au magasin Herri Ekoizpen de 10h30 à midi.
- Le 4 et le 5 octobre, nous étions présent au salon du livre d'Orthez.- Le samedi  11 octobre, toute l'après midi, nous étions les invités de la Petite Librairie à Oloron dans le cadre de la manifestation "Lire en fête". Carte Blanche aux éditions Astobelarra qui ont présenté leur nouvel ouvrage "Paroles du chef Seattle" .
Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 08:07

« Seattle buruzagiaren hitzak » Sealt indiano buruzagiak, hobekiago ezaguna, "Seattle »izenarekin eta Duwanich tributik datorrena, omen ditu erran suhurtasuneko abotsak. Hunek hitzaldi hori egin du 1854 inguruan Estatu Batuetako lehendakariaren aurka joaiteko bere herriaren lurra erostea proposatu ziolako. Smith deitzen den mediku batek hitzaldia entzun du omen biltzar tribalean. Biltzar horrek indiano tratuak prestatu behar zituen. Aldiz, textu hau amerikako indianoen arimaren jarioa dela segur izaiten ahal gira. Naturarekin erlazio azkarra dute eta elgartze horrek indarraz egarrin den gizon xuriaren haserrea ekarri du baita ere ezgutzen ditugun sarraskiak. XXI garren mendearen hastapenean, funtesezkoa iduritu zaigu erranaldi horien zabaltzea. Liburuaren argazkia ez da iraunkorra.


Segida baten emaiteko “Elefanteari gutuna” argitarazteari 2007an, “Le Grand Chardon- Astobelarra” argitaraldiek, textu hau argitarazten dute bi hizkuntzetan, Euskaraz eta Frantsesez. Irakurtzaile bakoitzak badaki nahi duenez edo ez elkarte hori lagundu, Gonzalo Etxebarriak apaindu duen liburuaren suskripzioari parte hartuz.

---------------------------------------

Izenaren emaiteko

Izenaren emaiteko Paper batean; igor ezarzkizu zuen izena , deitura eta zuen helbidea. Igor ezarzkizu papera eta zuen txekea " Le Grand Chardon-Astobelarra" izenean, helbide honetarat :
Le Grand Chardon-Astobelarra. Pastou etxea.64130 Mitikile.

- "Seattle buruzagien erranaldiak" liburuak 4euro balio du eta 2 euro postarendako.(Prezio hau irailaren 30arte balio du. Ondotik 5euro balioko du liburu dendetan).
- Elkartea laguntzen ahal duzue 5euro edo gehiago pagatuz.

Txekea bankuan emana izanen da liburua igorri eta gero.

- Suskripzioa PDF tamainan telekargatzen ahal duzue inprimatzeko eta postaz igortzeko.

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Collection LittéNature
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 09:02
« Quand à l’homme lion succède l’homme ver
Et quand le tomawak succède au revolver
».
Victor Hugo.


Le texte « Les paroles du Chef Seattle » n’est pas un inédit.
Dès 197O, de nombreuses associations de défense de la nature, de nombreux journaux s’en sont fait l’écho.
En Décembre 1976, il était présenté comme l’un des textes fondateurs du combat pour l’écologie, puisque publié dans le bulletin de l’Association pour la Déclaration de Berne « Vers un développement solidaire. »
En 1991, les Verts du Pays Basque le faisaient traduire en Euskara afin de le publier en version bilingue sous forme de supplément à leur journal « Iguzki Lore ».
Ses paroles de sagesse planétaire sont attribuées au Chef indien Sealth, plus connu sous le nom de  Seattle, de la tribu des Duwamish .Celui-ci l’aurait prononcé aux alentours de 1854 afin d’opposer une fin de non-recevoir au Président Pierce des Etats Unis qui lui proposait d’acheter la terre de son peuple. On raconte qu’un certain Docteur Smith prit note de ce discours lors de l’Assemblée tribale de 1854 qui devait préparer les traités indiens.
Nous devons à la vérité de dire qu’aucune certitude historique n’existe à ce sujet. Seattle, orateur né comme nombre d’autres chefs de tribus indiennes, a-t-il vraiment prononcé ce discours d’une traite ? Ou bien s’agit-il d’un assemblage d’extraits de ses nombreux discours ? Ou bien encore, des morceaux choisis parmi les paroles de plusieurs chefs indiens se trouvent-ils ici réunis ?
Chacune de ces hypothèses possède ses farouches défenseurs. Je ne prendrai position pour aucune.
Ce dont nous pouvons nous déclarer certains, c’est que ce texte est bien l’émanation de l’âme des peuples indiens d’Amérique. Leur rapport fusionnel avec la nature a attiré sur eux la hargne de l’homme blanc avide de puissance  et donc l’ethnocide et l’écocide que l’on sait.
En ce début de 21ème siècle, il nous a semblé important de participer à la diffusion de ces paroles.
Dans notre civilisation occidentale aussi, dès le début du 19ème siècle, des voix, chez les scientifiques, mais aussi et peut-être surtout chez les poètes, les écrivains, les artistes en général,  se sont élevées pour mettre en garde l’être humain contre sa propension à mépriser et anéantir le reste du monde vivant. C’est peu dire qu’elles ont été bien peu écoutées.  Aujourd’hui, même s’ils ne sont pas vraiment suivis par les actes, les discours alarmistes sur l’  « environnement » sont légion, même chez les politiciens. « La maison brûle, le climat se dérègle, les cancers se multiplient, l’eau va manquer, l’humanité va disparaître dans des secousses abominables » ----
Discours d’angoisse, discours de peur, discours d’égoïsme et d’anthropocentrisme d’où la l’amour, l’émerveillement, la générosité, la joie, la jubilation,  sont désespérément absents, discours qui pourraient bien, si l’on n’y prend pas garde, déboucher sur ce que l’on pourrait appeler l’ « écofascisme ». Ce serait justement la négation même de l’amour de la vie, donc de la vie.
Pourtant, comme l’écrit l’écologiste américain Ian Mac Millan « Ce qui compte vraiment dans la sauvegarde des Condors et de leurs congénères, ce n’est pas tant que nous ayons besoin des Condors, c’est que nous avons besoin de développer les qualités humaines qui sont nécessaires pour les sauver, car ce sont celles-là qu’il nous faut pour nous sauver nous-mêmes. ».

C’est bien cela qu’il faut entendre dans les paroles du Chef Seattle.
C’est bien   là que se trouve l’âme du combat mené par les écologistes.
Et sans cette dimension là, les éditions du Grand Chardon n’ont pas de raison d’être.

Jenofa Cuisset.
Editions « Le Grand Chardon – Astobelarra ».
-----------------------------------------------------------------------
L'ouvrage "Paroles du chef Seattle" paraitra courant octobre. Vous pouvez obtenir le livre en téléchargeant les bons de souscription :


Repost 0
Published by Astobelarra - dans Collection LittéNature
commenter cet article
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 14:59
« PAROLES DU CHEF SEATTLE »

LANCEMENT DE LA SOUSCRIPTION


Dès 1976, le texte « Les paroles du Chef Seattle », était présenté comme l’un des textes fondateurs du combat pour l’écologie.
Ces paroles de sagesse planétaire sont attribuées au Chef indien Sealth, plus connu sous le nom de Seattle, de la tribu des Duwamish . Celui-ci les aurait prononcées aux alentours de 1854 afin d’opposer une fin de non-recevoir au Président des Etats Unis qui lui proposait d’acheter la terre de son peuple. On raconte qu’un certain Docteur Smith prit note de ce discours lors de l’Assemblée tribale de 1854 qui devait préparer les traités indiens.
Ce texte est l’émanation de l’âme des peuples indiens d’Amérique. Leur rapport fusionnel avec la nature a attiré sur eux la hargne de l’homme blanc avide de puissance  et donc l’ethnocide et l’écocide que l’on sait.
En ce début de 21ème siècle, il nous a semblé important de participer à la diffusion de ces paroles.




La couverture n’est pas contractuelle


Pour faire suite à la parution de « Lettre à l’éléphant » de  Romain Gary en 2007, les éditions « Le Grand Chardon-Astobelarra » publient ce texte en édition bilingue Euskara-Français.
A chaque lecteur ou lectrice de savoir s’il ou elle veut aider l’association en participant à la souscription de ce livre magnifiquement illustré par Gonzalo Etxebarria.

POUR SOUSCRIRE

Sur papier libre envoyer vos nom, prénom et l'adresse postale à laquelle vous souhaitez recevoir le livre. Envoyer le papier et votre chèque à l'ordre de : Le Grand Chardon-Astobelarra à l'adresse ci-dessous :

Le Grand Chardon Astobelarra Maison Pastou F-64130 Moncayolle

  • - Le livre "paroles du chef Seattle" est à vendre au prix de 4 € l’unité + 2 € de frais d’envoi. (Tarif valable jusqu’au 30 septembre, date de parution du livre en librairie où il sera vendu au prix public de 5 €)
  • - Vous pouvez adhèrer à l’association et verser 5 € ou plus
Le chèque ne sera déposé en banque qu’après l’expédition du livre

Vous pouvez aussi télécharger la souscription au format PDF pour l'imprimer et l'envoyer par la poste

Repost 0
Published by Astobelarra - dans Collection LittéNature
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 22:27
Et voilà qu'on a battu notre record de ventes de livres au salon du livre sans frontières d'Oloron Sainte Marie le 31 mai et 1er juin! 7 "Mauvais berger", 6 "Pensements" et 3 "Lettre à l'éléphant" ont été écoulés sur les un jour et demi qu'a duré le salon, soit 16 livres en tout.
Le dimanche, nous avons invité à notre table le frère de coeur André Cazetien qui a présenté le matin sa conférence "l'aventure de Lacq" et qui l'après-midi dédicaçait avec nous ses propres bouquins.
Avec Etienne nous avons aussi pris un peu de temps pour parler des projets d'Astobelarra. En même temps, un salon, ce n'est pas que vendre des livres, mais rencontrer des gens, discuter, affiner des projets, participer à des débats et des conférences.
Des projets, c'est pas ce qu'il manque. Nous préparons la sortie des "paroles du chef Seattle" pour la fin de l'année dans la collection Litté-Nature, "Pensement" est épuisé et devrait être réedité (revu-corrigé-augmenté) très bientôt. Nous avançons également dans l'idée de créer un recueil de textes qui s'appellera "Paroles d'écolos" . Nous aurons l'occasion d'en reparler très vite. Nous préparons aussi un "dépliant-catalogue-bon de commande" qui présentera notre association - édition et qui fera le descriptif de nos livres qui pourront être achetés par correspondance par le biais d'un coupon "bon de commande". Aussi, je dois le dire, je continue à écrire, lentement mais sûrement et il est clair que sortira un jour un "PENSEMENTS II, le retour de la vengeance".
Ça bouge à Astobelarra - Le grand chardon !
Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 12:10
Il y a quelques jours, Notre association organisait une journée "ours en Pays-Basque" en présence de l'écrivain illustrateur Marc Large, du Vert et écrivain André Cazetien et des chanteurs souletins J.M bedaxagar et Peio Serbielle.
Voir l'article que le journal en ligne Euskobizia a consacré à cet évènement.

Peut-être avons nous manqué de temps pour préparer cette manifestion, car malheureusement le public était peu nombreux. Pourtant, les échanges étaient particulièrement enrichissants et permettaient une nouvelle approche de la question de l'ours en Pays-Basque. Les intervenants, sous l'angle culturel, ont essayé de convaincre le maigre auditoire que l'ours devait être préservé et que la cohabition était possible et souhaitable entre les ours et les bergers.

Comment ne pas penser à notre "lettre à l'éléphant" ? En effet, dans ce texte de Romain Gary on peut facilement remplacer le mot "éléphant" par celui de "ours", il garde sa totale pertinence et il permet de décliner localement les enjeux de la préservation des grands mammifères sur la planète. il nous permet aussi de mieux apprécier ce patrimoine qui nous appartient au même titre que, la chapelle de l'hôpital St Blaise, les gorges de Kakouetta, la forêt des Arbailles et l'euskara, la langue des Basques.

L'association / édition Astobelarra - nous ne le cachons pas - est engagée dans la préservation de la diversité. La diversité biologique et la diversité culturelle sont deux principes inséparables de notre patrimoine.

L'ours et les bergers peuvent vivre ensemble. L'ours et les bergers doivent vivrent ensemble.
Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 20:19
L'association - édition Astobelarra - Le grand chardon sera présente le 31 mai et le 1er juin aux  JOURNÉES DU LIVRE SANS FONTIÈRES à Oloron Sainte Marie, à l'Espace Laulhère.
Laurent CAUDINE et Etienne H. BOYER seront présents pour dédicacer leur livre : "Pensements" et "Mauvais berger" et parler du livre "lettre à l'éléphant" de Romain Gary de la collection Litté-Nature et de "Paroles du chef Seattle" qui devrait sortir vers la fin de l'année

Heures d'ouverture des journées du livre
Samedi : 14 h / 20 h
Dimanche : 10 h / 18 h
Repost 0
Published by Astobelarra - dans Actualité
commenter cet article

Google groupe

Google Groupes
Abonnement au groupe Le Grand Chardon
E-mail :
Visiter ce groupe

Recherche

CONTACT

Editions astobelarra / Le Grand Chardon

Centre Multiservices

BP 66

F- 64130 Mauléon Soule

 

Tel : 05 59 28 32 81

 

Courriel : astobelarra@gmail.com

Vous en avez de la pub qui peut apparaître sur ce blog ? Pour Firefox, allez dans le menu "outils" ---> puis ---> "Modules complémentaires" et téléchargez le module Adblock plus. Pour Safari, télécharger le module Safari Adblock à cette page : http://safari-adblock.softonic.fr/